Je n’en ai pas un souvenir précis, mais je crois que c’est mon père qui m’a fait découvrir la cathédrale, alors que nous habitions un village d’Alsace qui à l’époque devait être à deux heures de voyage de Strasbourg, d’abord à pied, puis en train.

 

Plus tard elle a fait partie de ma vie d’étudiant.

Puis je l’ai montrée à mes enfants.

Ensuite à mes petits-enfants.

 

La cathédrale, c’est l’église d’un évêque, bien sûr. Et c’est une église paroissiale aussi.

Mais je ne suis pas catholique. Et pourtant la cathédrale « m’appartient », comme elle « appartient » à tout strasbourgeois, à tout alsacien.

 

C’est à partir de l’église protestante Saint Pierre le Jeune, qui à Strasbourg est à certains égards une « petite sœur » de la cathédrale, que j’ai exploré, redécouvert  et photographié  la « grande sœur » ces dernières années. Et dans mon site photographique consacré à Saint Pierre le Jeune il y a maintenant des liens qui renvoient vers les thèmes iconographiques apparentés de la cathédrale.

 

Mes photos de la cathédrale : les voici pour vous. Je vous souhaite beaucoup de plaisir à regarder de près ce que vous connaissez déjà ou ne connaissez pas encore – en particulier le foisonnement d'images des sculptures et des verrières de notre « Menschter » comme on dit en alsacien (l'allemand "Münster" étant l'équivalent du français "moutier"). Ici, la visite c’est quand vous voulez, où vous voulez, comme vous voulez – et sans la foule compacte des touristes. Mais de temps en temps (de préférence hors saison) allez-y quand même « pour de vrai »… Bonne visite !

Ernest Muller

 

Contact : ernest.muller@free.fr          Retour à la page principale